Les différents informations importantes et technique

Nature : Le rôle du cuivre (Cu)
|

Nature : Le rôle du cuivre (Cu)

Le rôle du cuivre (Cu) : est un élément essentiel pour la croissance et le développement des plantes. Il est disponible sous la forme de Cu+ et Cu2+ dans le sol et est facilement absorbé par les racines de la plante. Le cuivre est associé à la matière organique et est impliqué dans plusieurs processus clés pour les plantes, telles que la photosynthèse, la synthèse des protéines et la formation de la chlorophylle.

Nature : Le rôle du bore (B) 
|

Nature : Le rôle du bore (B) 

Le rôle du bore (B) : Le bore est disponible pour les plantes sous forme d’acide borique (H3BO3) associé à du borate (BO3–) et est absorbé par les racines (élément peut mobile). Il intervient dans la croissance et la fertilité de la plante (pollen), la migration et transformation des différents sucres, et permet aux plantes d’utiliser le calcium.

Nature : Le rôle du silicium (Si)
|

Nature : Le rôle du silicium (Si)

Le rôle du silicium (Si) : est un élément important pour les plantes. Il est absorbé sous forme de silicate (SiO4 – – – -), qui est issu des acides siliciques (Si(OH)4). La demande de silicium varie en fonction de l’espèce végétale. Le silicium se lie aux parois cellulaires sous forme de silice solide (SIO2) et renforce ainsi la solidité de la plante. Le rôle exact du silicium dans les plantes est encore en cours de recherche.

Nature : Le rôle du chlore (Cl)
|

Nature : Le rôle du chlore (Cl)

Le rôle du chlore (Cl) : Le chlore est un élément disponible pour les plantes sous la forme Cl-. Il est facilement absorbé par les racines en raison de sa mobilité. Le chlore joue un rôle important dans l’équilibre ionique, l’osmose et l’hydratation des plantes. Dans les végétaux à tubercules, le chlore aide à réduire la masse de feuillage en envoyant les éléments nutritifs dans les organes racinaires.

Nature : Le rôle du phosphore (P) 
|

Nature : Le rôle du phosphore (P) 

Le rôle du phosphore (P) : est un élément vital pour le développement et la croissance des plantes. Il joue un rôle important dans plusieurs processus métaboliques importants pour la plante, tels que la production et le stockage de l’énergie (ATP et ADP), la formation des acides nucléiques et l’expression génétique, la photosynthèse, la respiration, la multiplication cellulaire et la formation des fruits et des graines.

Aquaponie : Les différentes informations importantes et technique.
| |

Aquaponie : Les différentes informations importantes et technique.

Le fonctionnement d’un système aquaponique repose sur la compréhension et l’application des principes de la nature. Le système semi-naturel est conçu pour reproduire le cycle naturel de l’eau et de ses différents composants, tels que les plantes, les poissons et les bactéries nitrifiantes (Nitrobacter et Nitrospira).

Nature : Le rôle de l’azote (N)
|

Nature : Le rôle de l’azote (N)

Le rôle de l’azote (N) : est un élément chimique essentiel pour la vie végétale. Il est disponible pour les plantes sous différentes formes telles que le nitrate (NO3-), l’ammonium (NH4+) et l’azote de l’air (N2). Certaines plantes peuvent assimiler directement l’azote de l’air grâce à une symbiose avec des micro-organismes comme les bactéries ou champignon (Rhizobium). Les autres plantes peuvent l’assimiler sous forme de nitrate ou d’ammonium via leurs racines.

Nature : Le rôle de l’hydrogène (H), du carbone (C) et de l’oxygène (O).
|

Nature : Le rôle de l’hydrogène (H), du carbone (C) et de l’oxygène (O).

Le rôle de l’hydrogène (H) : Disponible pour la plante sous forme d’eau (H2O). Aide à la croissance en participant à la fabrication des différents sucres nécessaires pour la plante. Présent dans l’air et dans l’eau. Concentration optimale dans un tissu sec : 60 000 mg/kg

Nature : L’impact de la lune 
|

Nature : L’impact de la lune 

Il existe une croyance populaire selon laquelle les cycles de la lune ont un impact sur la croissance des plantes. Certains agriculteurs utilisent souvent les cycles lunaires pour planter et récolter leurs cultures. Les phases de la lune, comme la lune croissante et la lune descendante, ont des effets différents sur la croissance des plantes. La lune croissante est souvent considérée comme une période de croissance active, alors que la lune descendante est considérée comme une période de repos pour les plantes. 

Nature : Les différents obstacles environnementaux 
|

Nature : Les différents obstacles environnementaux 

Il existe de nombreux obstacles qui peuvent jouer un rôle sur la variation du climat à différentes échelles, allant des microclimats locaux aux climats régionaux. Certains de ces obstacles sont naturels, tels que les reliefs, les étendues d’eau et les couverts végétaux, tandis que d’autres sont d’origine humaine, comme les bâtiments et les infrastructures.

Nature : Le cycle des nutriments 
|

Nature : Le cycle des nutriments 

Le dérèglement de ces cycles peut avoir des conséquences sur la santé des écosystèmes et sur les activités humaines qui dépendent de ces écosystèmes (agriculture, pêche, etc.). Par exemple, l’excès d’azote dans les sols peut entraîner une eutrophisation des cours d’eau, causant des problèmes de qualité de l’eau et de mortalité des poissons.

Nature : Le cycle du CO2 ou de la pollution de l’homme 
|

Nature : Le cycle du CO2 ou de la pollution de l’homme 

Le cycle du dioxyde de carbone (CO2) est un processus biogéochimique qui décrit les échanges de carbone entre les différents réservoirs naturels de la planète, tels que l’atmosphère, les océans, la biosphère et la lithosphère. Il est caractérisé par les stocks de carbone emmagasinés dans ces réservoirs, les flux d’échanges entre eux et le renouvellement dynamique (appelé « turnover ») du carbone dans le sol.

Nature : Le cycle de la vie 
|

Nature : Le cycle de la vie 

Le cycle de vie est un concept important en biologie qui décrit la succession de phases qui composent la vie complète d’un organisme vivant. Ces phases incluent la naissance, la croissance, l’alimentation, la reproduction et la mort. Il existe différents types de cycles de vie selon les organismes, notamment le cycle végétatif chez les plantes, qui ne comporte pas de phase de reproduction.

Nature : Le cycle des métaux 
|

Nature : Le cycle des métaux 

 Le cycle du fer est un processus qui permet la circulation de l’élément fer à travers différentes parties de l’environnement, tels que l’atmosphère, l’hydrosphère, la biosphère et la lithosphère. Le fer est un élément abondant dans la croûte terrestre et il existe sous différentes formes d’oxydation, notamment le fer ferreux (Fe2+) et le fer ferrique (Fe3+).

Crypto monnaie : Imposition et frais
|

Crypto monnaie : Imposition et frais

Les crypto-monnaies sont soumises à des règles fiscales qui varient d’un pays à l’autre. Certaines juridictions considèrent les crypto-monnaies comme des actifs financiers, tandis que d’autres les considèrent comme une forme de devises étrangères. Il est important de comprendre les règles fiscales en vigueur dans votre pays pour savoir comment les crypto-monnaies sont imposées.

Nature : Le cycle du dioxyde de silicium
|

Nature : Le cycle du dioxyde de silicium

Le cycle du dioxyde de silicium est le cycle biogéochimique qui décrit les échanges de silice entre les différents systèmes terrestres. Le silicium est un élément bio essentiel et l’un des éléments les plus abondants sur Terre. Il joue un rôle important dans l’enfermement du carbone par le biais de l’altération continentale, de l’exportation biogénique et de l’enfouissement sous forme de limons à l’échelle des temps géologiques.

Nature : Le cycle de silicium 
|

Nature : Le cycle de silicium 

Le cycle du silicium est un processus complexe qui implique plusieurs étapes et composants. Il est important de noter que le cycle du silicium se confond en pratique avec celui de la silice (SiO2). Car le silicium est presque exclusivement présent dans l’état d’oxydation +IV et lié à l’oxygène avec la stœchiométrie d’un Si pour deux O.

Nature : Le cycle du magnésium 
|

Nature : Le cycle du magnésium 

Le cycle du magnésium décrit les différentes formes dans lesquelles il se trouve dans le sol et comment il est utilisé par les plantes. Il se trouve principalement sous forme de minéraux silicatés, argileux et carbonatés, adsorbé sur les particules argileuses et organiques (Capacité d’Echange Cationique) et en solution dans le sol. La teneur totale des sols en magnésium est généralement de 0,2 à 0,8 %.

Nature : Le cycle du soufre 
|

Nature : Le cycle du soufre 

Le cycle du soufre est le cycle biogéochimique des différentes formes du soufre. Le soufre est un élément essentiel à la vie qui, comme le carbone, le phosphore, l’oxygène, l’azote ou encore l’eau, possède son propre cycle de vie. En effet, le soufre est présent partout sur Terre, atmosphère, océans, continents, mais aussi chez tous les êtres vivants sous forme de molécules organiques.

Nature : Le cycle du phosphore
|

Nature : Le cycle du phosphore

Le cycle du phosphore est un cycle biogéochimique qui met en jeu l’élément phosphore. Le phosphore est un constituant indispensable de la matière organique, même si son importance est relativement faible par rapport à l’azote ou au potassium. Son rôle est lié au stockage et transfert d’énergie (ATP), et à la formation de nombreux composés structurels (acides nucléiques, nucléotides, phospholipides, coenzymes, etc.).

Nature : Le cycle de l’azote 
|

Nature : Le cycle de l’azote 

Le cycle de l’azote est un processus biogéochimique qui décrit les mouvements de l’azote neutre dans différentes formes réactives (diazote, nitrate, nitrite, ammoniac, azote organique) et vice-versa. Il est divisé en plusieurs étapes, chacune décrivant une transformation d’une forme d’azote à une autre. Ces étapes sont les suivantes :

Nature : Cycle de l’air
|

Nature : Cycle de l’air

Le cycle de l’oxygène est un cycle biogéochimique qui permet d’expliquer les transformations de l’oxygène dans la biosphère terrestre entre ses différents degrés d’oxydation. En ions, oxydes et molécules, à travers diverses réactions rédox, dans et entre les réservoirs de la planète Terre. Il est indissociable du cycle du carbone, car il est lié à la photosynthèse et à la respiration.

Nature : Le cycle du carbone
|

Nature : Le cycle du carbone

Le cycle du carbone est un processus biogéochimique qui décrit les mouvements de carbone entre les différents réservoirs de la planète (atmosphère, biosphère, hydrosphère et lithosphère) et les formes chimiques (carbone organique et carbone inorganique) qu’il peut prendre. Il est divisé en plusieurs étapes, chacune décrivant une transformation de carbone d’un réservoir à un autre ou d’une forme à une autre.

Nature : Compréhension du sol (L’état biologique du sol)
|

Nature : Compréhension du sol (L’état biologique du sol)

La terre fine est dans la plupart du temps constituait de 95 à 98 % de matière minérale et 2 à 5 % de matière organique qui et composer de 58 % de carbone organique.

Cette matière organique est constituée d’élément vivant ou mort, la micro et macro-organismes et la matière végétale qui libère lors de sa décomposition du CO2 et des éléments organiques.

Nature : Compréhension du sol (L’état chimique du sol)
|

Nature : Compréhension du sol (L’état chimique du sol)

Le complexe argilo-humique est associé par l’attirance des ions positifs (cations : Ca2+, Fe2+ ou Fe3+) à l’argile et l’humus , pour former une colle (colloïde) qui stabilise le sol et augment sont pouvoir absorbant. L’un protège l’agile en sa perte d’eau et l’autre permet de ralentir la minéralisation des éléments présents dans l’humus. La réunion de ces deux éléments permet de garder les éléments et de les rendre disponible quant la plante en a besoin.