Culture

Nature : Le rôle du cuivre (Cu)
|

Nature : Le rôle du cuivre (Cu)

Le rôle du cuivre (Cu) : est un élément essentiel pour la croissance et le développement des plantes. Il est disponible sous la forme de Cu+ et Cu2+ dans le sol et est facilement absorbé par les racines de la plante. Le cuivre est associé à la matière organique et est impliqué dans plusieurs processus clés pour les plantes, telles que la photosynthèse, la synthèse des protéines et la formation de la chlorophylle.

Nature : Le rôle du bore (B) 
|

Nature : Le rôle du bore (B) 

Le rôle du bore (B) : Le bore est disponible pour les plantes sous forme d’acide borique (H3BO3) associé à du borate (BO3–) et est absorbé par les racines (élément peut mobile). Il intervient dans la croissance et la fertilité de la plante (pollen), la migration et transformation des différents sucres, et permet aux plantes d’utiliser le calcium.

Nature : Le rôle du silicium (Si)
|

Nature : Le rôle du silicium (Si)

Le rôle du silicium (Si) : est un élément important pour les plantes. Il est absorbé sous forme de silicate (SiO4 – – – -), qui est issu des acides siliciques (Si(OH)4). La demande de silicium varie en fonction de l’espèce végétale. Le silicium se lie aux parois cellulaires sous forme de silice solide (SIO2) et renforce ainsi la solidité de la plante. Le rôle exact du silicium dans les plantes est encore en cours de recherche.

Aquaponie : Comment acheter ou produire soit même.
| |

Aquaponie : Comment acheter ou produire soit même.

Il est difficile de donner un prix précis pour une installation d’aquaponie car cela dépendra de nombreux facteurs tels que la taille de l’installation, les matériaux utilisés, la localisation, etc. Cependant, voici quelques éléments qui peuvent influencer le coût d’une installation d’aquaponie:

Aquaponie : siphon cloche
|

Aquaponie : siphon cloche

L’utilisation d’un siphon-cloche en aquaponie consiste à maintenir un cycle régulier de marées hautes et basses dans le système. Cela permet de soulager la pompe en réduisant le nombre de cycles d’allumage et d’extinction, ce qui prolonge sa durée de vie et favorise la croissance des plantes. Le fonctionnement d’un siphon-cloche est basé sur le principe de la ventilation des racines des plantes.

Nature : Le rôle du chlore (Cl)
|

Nature : Le rôle du chlore (Cl)

Le rôle du chlore (Cl) : Le chlore est un élément disponible pour les plantes sous la forme Cl-. Il est facilement absorbé par les racines en raison de sa mobilité. Le chlore joue un rôle important dans l’équilibre ionique, l’osmose et l’hydratation des plantes. Dans les végétaux à tubercules, le chlore aide à réduire la masse de feuillage en envoyant les éléments nutritifs dans les organes racinaires.

Aquaponie : Les différents organismes et maladie présente
| |

Aquaponie : Les différents organismes et maladie présente

Les vers sont un élément important dans un système aquaponique, car ils aident à la décomposition des matières organiques et à la production de nutriments pour les plantes. Il existe plusieurs types de vers utilisés dans l’aquaponie, tels que les verres rouges (Eisenia fetida) et les verres de bruyère (Eisenia hortensis). Ces vers ce nourrissent de déchets organiques tels que les restes de nourriture et les feuilles mortes, et produisent un fertilisant naturel appelé « lombricompost » qui est riche en nutriments pour les plantes.

Nature : Le rôle du phosphore (P) 
|

Nature : Le rôle du phosphore (P) 

Le rôle du phosphore (P) : est un élément vital pour le développement et la croissance des plantes. Il joue un rôle important dans plusieurs processus métaboliques importants pour la plante, tels que la production et le stockage de l’énergie (ATP et ADP), la formation des acides nucléiques et l’expression génétique, la photosynthèse, la respiration, la multiplication cellulaire et la formation des fruits et des graines.

Aquaponie : Les différentes informations importantes et technique.
| |

Aquaponie : Les différentes informations importantes et technique.

Le fonctionnement d’un système aquaponique repose sur la compréhension et l’application des principes de la nature. Le système semi-naturel est conçu pour reproduire le cycle naturel de l’eau et de ses différents composants, tels que les plantes, les poissons et les bactéries nitrifiantes (Nitrobacter et Nitrospira).

Nature : Le rôle de l’azote (N)
|

Nature : Le rôle de l’azote (N)

Le rôle de l’azote (N) : est un élément chimique essentiel pour la vie végétale. Il est disponible pour les plantes sous différentes formes telles que le nitrate (NO3-), l’ammonium (NH4+) et l’azote de l’air (N2). Certaines plantes peuvent assimiler directement l’azote de l’air grâce à une symbiose avec des micro-organismes comme les bactéries ou champignon (Rhizobium). Les autres plantes peuvent l’assimiler sous forme de nitrate ou d’ammonium via leurs racines.

Nature : Le rôle de l’hydrogène (H), du carbone (C) et de l’oxygène (O).
|

Nature : Le rôle de l’hydrogène (H), du carbone (C) et de l’oxygène (O).

Le rôle de l’hydrogène (H) : Disponible pour la plante sous forme d’eau (H2O). Aide à la croissance en participant à la fabrication des différents sucres nécessaires pour la plante. Présent dans l’air et dans l’eau. Concentration optimale dans un tissu sec : 60 000 mg/kg

Aquaponie : Démarrages
|

Aquaponie : Démarrages

Au démarrage du système, il est nécessaire de « cycler » le système, c’est-à-dire de créer une colonie de bactéries nitrifiantes qui convertissent les déchets organiques des poissons en nitrate, une forme d’azote non toxique pour les poissons. Il existe deux types de bactéries nitrifiantes : Nitrosomonas et Nitrobacter/Nitrospira. Ces bactéries se développent dans un environnement riche en oxygène, à une température entre 10 et 20 degrés Celsius, et à un pH de l’eau légèrement basique (entre 6 et 8).

Nature : L’impact de la lune 
|

Nature : L’impact de la lune 

Il existe une croyance populaire selon laquelle les cycles de la lune ont un impact sur la croissance des plantes. Certains agriculteurs utilisent souvent les cycles lunaires pour planter et récolter leurs cultures. Les phases de la lune, comme la lune croissante et la lune descendante, ont des effets différents sur la croissance des plantes. La lune croissante est souvent considérée comme une période de croissance active, alors que la lune descendante est considérée comme une période de repos pour les plantes. 

Aquaponie : Les paramètres électriques
|

Aquaponie : Les paramètres électriques

Il est important de prendre en compte les paramètres électriques pour assurer la sécurité et le bon fonctionnement des différents éléments de votre système. Il est important de s’assurer que les équipements électriques sont appropriés pour l’utilisation en milieu humide et que tous les câblages et connexions sont correctement protégés contre les courts-circuits et les fuites de courant.

Nature : Les différents obstacles environnementaux 
|

Nature : Les différents obstacles environnementaux 

Il existe de nombreux obstacles qui peuvent jouer un rôle sur la variation du climat à différentes échelles, allant des microclimats locaux aux climats régionaux. Certains de ces obstacles sont naturels, tels que les reliefs, les étendues d’eau et les couverts végétaux, tandis que d’autres sont d’origine humaine, comme les bâtiments et les infrastructures.

Aquaponie : Les paramètres structuraux
|

Aquaponie : Les paramètres structuraux

Les paramètres structuraux tels que la taille et la forme du système, les matériaux utilisés, la capacité de chargement, la robustesse et la durée de vie sont également importants à prendre en compte dans un système aquaponique. Ces paramètres peuvent affecter la performance et la durabilité du système, ainsi que la quantité de plantes et de poissons qui peuvent être élevés dans le système.

Nature : Le cycle des nutriments 
|

Nature : Le cycle des nutriments 

Le dérèglement de ces cycles peut avoir des conséquences sur la santé des écosystèmes et sur les activités humaines qui dépendent de ces écosystèmes (agriculture, pêche, etc.). Par exemple, l’excès d’azote dans les sols peut entraîner une eutrophisation des cours d’eau, causant des problèmes de qualité de l’eau et de mortalité des poissons.

Aquaponie : Les trois grandes techniques
|

Aquaponie : Les trois grandes techniques

L’aquaponie sur radeaux flottants ou raft (DWC) Deep Walter culture : dans ce type d’aquaponie, les plantes sont cultivées sur des radeaux flottants sur l’eau, sans substrat. Cette forme d’aquaponie est particulièrement adaptée aux plantes qui ont besoin de beaucoup d’eau et d’un apport constant en nutriments. Elle est facile à mettre en place et peu coûteuse, mais elle nécessite un contrôle précis de la température, de l’oxygénation et de la teneur en nutriments de l’eau. Elle est recommandée pour les plantes à racines peu développées ou à croissance rapide 

Nature : Le cycle du CO2 ou de la pollution de l’homme 
|

Nature : Le cycle du CO2 ou de la pollution de l’homme 

Le cycle du dioxyde de carbone (CO2) est un processus biogéochimique qui décrit les échanges de carbone entre les différents réservoirs naturels de la planète, tels que l’atmosphère, les océans, la biosphère et la lithosphère. Il est caractérisé par les stocks de carbone emmagasinés dans ces réservoirs, les flux d’échanges entre eux et le renouvellement dynamique (appelé « turnover ») du carbone dans le sol.

Aquaponie : Les différents services et son histoire
| |

Aquaponie : Les différents services et son histoire

En résumé, un système aquaponique présente de nombreux avantages écologiques, économiques et sociaux, mais il nécessite également une attention et une maintenance régulières, ainsi qu’une certaine expertise technique pour être mis en place et maintenu efficacement.

Nature : Le cycle de la vie 
|

Nature : Le cycle de la vie 

Le cycle de vie est un concept important en biologie qui décrit la succession de phases qui composent la vie complète d’un organisme vivant. Ces phases incluent la naissance, la croissance, l’alimentation, la reproduction et la mort. Il existe différents types de cycles de vie selon les organismes, notamment le cycle végétatif chez les plantes, qui ne comporte pas de phase de reproduction.

Nature : Le cycle des métaux 
|

Nature : Le cycle des métaux 

 Le cycle du fer est un processus qui permet la circulation de l’élément fer à travers différentes parties de l’environnement, tels que l’atmosphère, l’hydrosphère, la biosphère et la lithosphère. Le fer est un élément abondant dans la croûte terrestre et il existe sous différentes formes d’oxydation, notamment le fer ferreux (Fe2+) et le fer ferrique (Fe3+).

Nature : Le cycle du dioxyde de silicium
|

Nature : Le cycle du dioxyde de silicium

Le cycle du dioxyde de silicium est le cycle biogéochimique qui décrit les échanges de silice entre les différents systèmes terrestres. Le silicium est un élément bio essentiel et l’un des éléments les plus abondants sur Terre. Il joue un rôle important dans l’enfermement du carbone par le biais de l’altération continentale, de l’exportation biogénique et de l’enfouissement sous forme de limons à l’échelle des temps géologiques.

Nature : Le cycle de silicium 
|

Nature : Le cycle de silicium 

Le cycle du silicium est un processus complexe qui implique plusieurs étapes et composants. Il est important de noter que le cycle du silicium se confond en pratique avec celui de la silice (SiO2). Car le silicium est presque exclusivement présent dans l’état d’oxydation +IV et lié à l’oxygène avec la stœchiométrie d’un Si pour deux O.

Nature : Le cycle du magnésium 
|

Nature : Le cycle du magnésium 

Le cycle du magnésium décrit les différentes formes dans lesquelles il se trouve dans le sol et comment il est utilisé par les plantes. Il se trouve principalement sous forme de minéraux silicatés, argileux et carbonatés, adsorbé sur les particules argileuses et organiques (Capacité d’Echange Cationique) et en solution dans le sol. La teneur totale des sols en magnésium est généralement de 0,2 à 0,8 %.

Nature : Le cycle du soufre 
|

Nature : Le cycle du soufre 

Le cycle du soufre est le cycle biogéochimique des différentes formes du soufre. Le soufre est un élément essentiel à la vie qui, comme le carbone, le phosphore, l’oxygène, l’azote ou encore l’eau, possède son propre cycle de vie. En effet, le soufre est présent partout sur Terre, atmosphère, océans, continents, mais aussi chez tous les êtres vivants sous forme de molécules organiques.

Nature : Le cycle du phosphore
|

Nature : Le cycle du phosphore

Le cycle du phosphore est un cycle biogéochimique qui met en jeu l’élément phosphore. Le phosphore est un constituant indispensable de la matière organique, même si son importance est relativement faible par rapport à l’azote ou au potassium. Son rôle est lié au stockage et transfert d’énergie (ATP), et à la formation de nombreux composés structurels (acides nucléiques, nucléotides, phospholipides, coenzymes, etc.).

Nature : Le cycle de l’azote 
|

Nature : Le cycle de l’azote 

Le cycle de l’azote est un processus biogéochimique qui décrit les mouvements de l’azote neutre dans différentes formes réactives (diazote, nitrate, nitrite, ammoniac, azote organique) et vice-versa. Il est divisé en plusieurs étapes, chacune décrivant une transformation d’une forme d’azote à une autre. Ces étapes sont les suivantes :