Faites par vous-même

Toilettes sèches

– nombre pers

– Imprimer

Plus qu’un projet, une mission.


Retrouvez-nous pour participer à nos formations sur ce sujet, mais aussi sur de nombreux autres connaissances qui pourrait bien vous intéresser.

– Min

– Moyens

– Prix

Écrire un petit mot sur le sujet, ses origines ou bien une histoire.

Achat produit similaire

Si vous n’avez pas le temps de le fabriquer acheter le !

Retrouver les dossier en relation avec le sujet

(Ici on retrouvera la liste des liens externes en relation avec les articles ci-dessous)

(Mais aussi les différent tuto pour pouvoir crée)

  • Toilettes sèches: Comprendre les bases

    En bref !

    Le toilette sèche a été inventée par Joseph Orszagh dans les années 90, c’est un système très économique, car il ne demande ni raccordement à l’eau, ni à l’évacuation, très fonctionnelle, il peut être installé pour toutes sortes d’événements.

    Il ne pollue pas, par rapport à d’autres filières d’évacuation, et il est valorisé par un humus fertile qui est dépourvu de pathogènes.

    Identité

    • Il existe de nombreuses sortes et façons de créer des toilettes sèches l’une avec de la litière et l’autre sans, mais aussi avec des réservoirs de 15 à 500l et pour le confort une ventilation pour évacuer les gaz. Il est possible de rajouter des macro-organismes (lombric) pour gagner en volume dans le réservoir.
    • Ce procédé consiste à revaloriser nos excréments et urine, grâce au travail des micros et macros organismes, qui réduiront ces matières en humus ou engrais fertile.
    • Depuis toujours on en a eu besoin, puis on a trouvé des solutions pour traiter nos déchets d’eau usée, mais aujourd’hui ces solutions ne suffisent pas et on doit repenser totalement la façon de voir et de traiter les excréments et urine en le revalorisant totalement grâce en partit aux toilettes sèches. 

    Fiche pédagogique 

    Impact

    L’impact dû à l’épuration de nos déchets est très important et se joue sur plusieurs tableaux. D’un côté sur l’environnement et la santé et de l’autre sur l’économie et la revalorisation.

    En France on compte plus de 21 400 de stations dépurations, qui filtrent environ 1,8 million de tonnes de boue par an dont (48 % urbain, 52 % industriels). Dans le monde plus de 1 290 million de tonnes de boue sont traitées chaque année.

    Consommation d’eau en direct des WC en France 

     Avec les filières actuelles d’épuration des eaux par traitement psychochimique, qui d’ailleurs on était très couteuses par leur construction et leur entretien pour le contribuable. On constate aujourd’hui que ces filières ne sont pas fiables, polluent par leur traitement et sont un grand danger pour l’environnement. Ainsi 97 % d’azote, 50 à 80 % de phosphore issus des traitements de toilette, 40% d’agent pharmaceutique et d’autres substances chimiques et industrielles sont renvoyées dans les eaux claires (lac, ruisseau, mer…).

    Ce qui a pour conséquence de multiplier les problèmes environnementaux, à la sortie et le long du ruissellement de ces eaux. 

    • -l’acidité et l’absence d’oxygène dans l’eau, crée des marées d’algues vertes. 
    • -le déversement d’agent pharmaceutique dans l’eau comme les pilules contraceptives (perturbateurs endocriniens), qui causent une féminisation (transgenres, hermaphrodites) des poissons d’eau douce. 
    • -l’absorption excessive d’agents chimiques de filtration (chlore) peut provoquer une sensibilité du système immunitaire et engendrer des maladies comme: allergie, cancer, ostéoporose, sclérose en plaques, sensibilité aux bactéries et virus.

    Grâce à la filière des toilettes sèches on simplifie et on économise sur la filière d’épuration, on diminue la consommation d’eau d’environ 30 % par rapport aux installations classiques et on commencera à sortir de ce cycle aquatique d’épuration, qui aide à la prolifération des agents pathogènes.

    Il sera bénéfique de sortir du cycle aquatique d’épuration, car d’une part les résidus d’agents pathogènes, chimiques ou pharmaceutiques deviennent inactif ou se détruisent plus rapidement dans l’air que dans l’eau et d’autre part, actuellement on a un fort besoin de soigner et de redonner vie à nos sols malades en leur donnant de l’humus riche en Azote, Phosphore, Potassium. Quand on sait que ces résidus arrivent de filière chimique ou minérale dans la plupart du temps importées, pour être transformés industriellement en engrais agricole qui servira à la « croissance » des plantes.

     Le phosphore et le potassium sont des ressources fossiles, non renouvelables et bientôt épuisées, 41 % du phosphore fossile a été extrait et le pic est estimé à 2050. Grâce à l’épandage des excréments on peut réduire la quantité d’engrais de 20 à 30 %.

    Avec cette filière il sera judicieux de changer sa manière de se soigner, de se laver, de nettoyer, mais aussi la manière de considérer les déjections et déchets biodégradables, non plus comme des vulgaires détritus mais, bien comme une ressource nécessaire pour nos sols malades (La nature fait bien les choses).

    Tout comme l’eau, qui aujourd’hui est souillée avec divers déchets,  mais devrait être gardée précieusement pour nos générations futures à cause des diverses pollutions et la salinité des nappes phréatiques dues à la montée des océans.

    Pendant plus de 50 ans et aujourd’hui encore, on oblige les agriculteurs, en les formant à des pratiques agro-industrielles à nourrir le sol avec des engrais chimiques qui tuent les micro et macro-organismes faisant vivre la biodiversité du sol. Alors que des scientifiques alertent sur ces problèmes et bien d’autres « l’Homo sapiens sapiens » continue dans sa direction de détruire son environnement  au lieu de le soigner.

    l’Homo sapiens sapiens = Homme intelligent intelligent ????

    Utiliser du bois de forêt, géré durablement (FSC) et non des bois exotiques qui crée de la déforestation au brésil, Costa-Rica, Congo,Indonésie…. Il est important que toutes les pratiques ou travaux liés de loin ou de prés à la nature doivent respecter un cahier des charges bien stricte à cause des négligences des travaux passés.

    La création d’accessoires et de litières va permettre de recycler directement les chutes de bois ou de sciure, au lieu de les envoyer dans des zones de recyclage où il y aura une consommation superflue d’énergie.

    Retrouver nos différentes mission et future mission

  • Toilettes sèches: Les différents services et sont histoire

    Services

    Retrouvez tous les lien d’association et d’organismes français en référence au sujet du site.

    Office national de l’agriculture (OFAG)

    Association européenne de l’industrie de robinetterie 

    Institut national des sciences appliquées de Toulouse (projet de toilettes sèches)

    Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains 

    OMS Organisation mondiale de la santé 

    Ecosanres 

    Service de l’eau 

    Projets SMS Séparare les Micropolluants à la source 

    Service publique de l’assainissement non collectif 

    Service des réseaux de l’assainissement écologique 

    Alliance pour l’assainissement durable 

    Il n’y a aucune certification, car le système n’est pas considéré par les services publics de l’assainissement et donc par principe pas autorisé. Pour pallier ce problème il existe des dérogations pour la mise en place de ce système, car il pollue moins que les toilettes ordinaires.

    En 2010 l’assemblée générale des Nations Unies a reconnu le droit à l’eau potable et à l’assainissement comme un droit de l’homme. Et en 2015 cela est devenu l’objectif de développement durable 6 (ODD6). 

    Arrêt du 30 décembre 2006 assure la protection des milieux aquatique, pour les navires de plaisance pour stocker ou traiter ces eaux usées 

    Arrêt du 22 juin 2007 modifiant l’arrêt du 30 décembre 2006

    Arrêt du 7 septembre 2009 

    Pour la prescription des techniques applicables, pour l’installation d’assainissements non collectifs.

    Arrêt du 7 septembre 2009 section 5 de l’article 17

    Autorise pour l’installation de toilettes sèches dans son habitat à condition de ne générer aucune gène envers son voisinage et la nature 

    Arrêt du 7 mars 2012 modifiant l’arrêt du 7 septembre 2009 

    Lors de la construction d’une nouvelle maison, il est obligatoire de la raccorder au tout-à-l’égout.

    Mais il n’est pas obligatoire d’utiliser le tout-à-l’égout.

    s’il n’y a pas la possibilité de mettre un tout-à-l’égout (sous plusieurs jurisprudences), il est tout de même demandé aux propriétaires de faire une dérogation pour le changement de filière assainissement.

    Si vous avez mis en place une filière d’assainissement naturel (Phyto ou Pédot épuration ….) et que l’on vous demande la mise en place du tout-à-l’égout, il est tout à fait possible de demander une exonération de sa mise en place. Faire face a l’amortissement des filières d’assainissement naturel mise en place auparavant qui pourrait être prolongée pendant 10 ans.

    Code de la santé publique 

    Loi sur le composteur ???

    La redevance des eaux grises

    Pour l’installation d’un projet de Phyto-épuration ou pédo-épuration…, il est demandé aux entreprises d’être agréés par le ministère ou pour une installation en auto-construction le faire contrôler par le service public d’assainissement non collectif (SPANC), qui viendra faire des contrôles périodiques.

    Le contrôle que viendra faire le service public d’assainissement non collectif sur les installations naturelles ne sera pas confirmé, mais ne donnera pas une non mise aux normes par travaux.

    Si la mairie ou un autre organisme pense que cette filière est susceptible de polluer, c’est à eux de faire les démarches pour le prouver et non à l’usager. Tous les frais et les dégâts occasionnés pour prouver que ce système ne fonctionne pas, seront pris en charge par ceux qui veulent le prouver, mais si cela est confirmé ces frais iront à celui qui pollue.

    Assainissement 

    Entreprise agrée 

    Code de la construction 

    Il n’est pas nécessaire de demander un permis de construire pour installer une cabane extérieure pour ces toilettes, il faudra cependant qu’elle fasse moins de 5 m².

    Avantage/ inconvénient

    Avantage

    • Économique sur l’achat et l’importation d’engrais.
    • Économique sur l’achat et l’importation des toilettes avec les canalisations.
    • Aucun raccord à l’eau ni à l’évacuation sanitaire.
    • Économie sur la redevance de l’épuration des eaux usées.
    • Économie sur l’installation et la maintenance.
    • Écologique car il crée une ressource renouvelable (engrais naturel) qui rentre dans le cycle naturel de la dégradation du vivant.
    • Mobile ou transportable il peut être installé pour différents contextes (chantier, festival, jardin, maison,…)

    Inconvénient

    • Mode de fonctionnement et principe psychologique différent.
    • Besoin de matière carbone (copeaux,…) pour certaines toilettes sèches.
    • Obligation de vider le bac régulièrement pour les petits contenants.
    • Plus contraignant en zone urbaine.
    • Obligation d’avoir un composteur ou de faire appel à une entreprise spécialisée pour évacuer les déjections.
    • Besoin de place pour épandre après compostage des matières dans son jardin ou celui du voisin, forêt, potager, ….

    Les bienfaits

    Attention pour les asthmatiques et ceux susceptibles de déclencher des allergies, car le lombric composteur est principalement habité d’une micro-phone et micro-flore dont des champignons et leurs spores. Voir avis médical.

    Qualité nutritionnelle:

    Retrouver les tableau des qualités nutritionnelles des différents aliments

    Vu que les plantes vont pousser sur un terrain plus meuble, plus riche en nutriments, minéraux, champignon, oligoélément, micro-organisme, leur croissance racinaire et leurs floraisons se feras plus conséquente. Ce qui permettra de récupérer et d’envoyer plus de nutriment aux fruits.

    Recettes

    (Afficher les tuto découpe)

    Qualité gustative:

    De mème que sur le point nutritionnel. Avec plus de nutriment d’origine naturel, la couleur et le gout des fruits s’amplifie.

    Niveaux énergie: on peut se servir des gaz sortant de la méthanisation pour faire des préparations culinaires ou bien créer de l’électricité avec ce gaz pour faire marcher des plaques de cuisson.

    Point histoire

    (Mètre la page de tout les articles histoire)

    Depuis toujours les animaux comme les hommes défèquent dans la nature, que ce soit les carnivores qui enterrent leur déjection ou bien les herbivores qui épandent les leurs.

    Syndrome de l’empereur chinois : qui ne voulait pas manger des légumes qui avaient poussé sur des déjections et aussi des animaux qui mangent l’herbe qui pousse sur des déjections.

     Ensuite avec l’agrandissement des civilisations, celles-ci ont dû faire face à l’organisation pour évacuer leur déjection par des systèmes d’égouts et de latrines. La civilisation romaine était très développée pour ce genre d’édifice et la gestion de l’eau

    L’urine quant à elle était taxée par les Romains et récupérée pour le nettoyage, dégraissage et blanchissage des tissus, mais aussi dans un aspect médical pour soigner et désinfecter les plaies (infection ou poison).

    Au Moyen Âge il existe des systèmes de latrines collectives ou individuelles mais aussi des pots de chambre qui étaient ensuite déversés en pleine rue. Les habitants se nettoyaient l’anus avec des feuilles d’arbre, neige, caillou poli…

    Au Moyen Âge il existe des systèmes de latrines collectives ou individuelles mais aussi des pots de chambre qui étaient ensuite déversés en pleine rue. Les habitants se nettoyaient l’anus avec des feuilles d’arbre, neige, caillou poli…

     Le trône royal de Louis XVI « chaise percée de Louis XVI » 

    Toilette sèche des appartements de Marie Antoinette

    A l’époque du Moyen-Âge on demandait« comment allait-vous à la selle » pour demander la bonne santé de l’individu. Ce qui donne aujourd’hui « comment ça va »

    A l’époque du Moyen-Âge on demandait« comment allait-vous à la selle » pour demander la bonne santé de l’individu. Ce qui donne aujourd’hui « comment ça va »

    Manneken-pis a Bruxelles  

    L’apparition du papier a été attestée il y a plus de 2000 ans en Chine, mais il faudra attendre le XIXe siècle pour voir l’apparition du papier toilette en production industrielle.

    En 1592 John Harington crée la première chasse d’eau, pour la reine Elisabeth Ire

    En 1775 Alexander cumming inventa le système de siphon en U pour empêcher les mauvaises odeurs.

    Le toilette comme on le connaît aujourd’hui fut inventée en 1836 par Thomas Crapper. 

    Le Belge Joseph Orszagh est un chercheur et avant-gardiste sur le traitement et la gestion de l’eau, créa dans les années 90 le toilette sèche TLB, le toilette à récupération d’eau Pluvalor et le site eautarcie.org. mort en 2020 il nous laissera une compréhension du traitement des eaux et la compréhension d’un monde plus écologique 

    Dans certains pays les fosses des latrines sont encore vidées par des êtres humains qui ne disposent pas de protection et qui sont catégorisés dans une case où les autres individus de la classe au-dessus ne veulent pas leur donner un autre travail ou tout simplement les toucher .

    Depuis plusieurs centaines d’années les occidentaux, font en sorte d’évacuer leurs excréments dans l’eau claire, pour rendre propre les villes. Mais aujourd’hui on voit que ce système est obsolète et qu’il montre ses faiblesses d’une part pour l’économie d’eau et de l’autre pour la santé de l’humain et de l’environnement.

    Depuis plus d’une vingtaine d’années les toilettes sèches font leur apparition en France et en Europe.

  • Toilettes sèches: Les différents informations importantes et technique

    Fonctionnement

    Quelque chiffre sur l’eau et le toilette sèche  

    • Une personne consomme 148l d’eau par jour pour son utilisation quotidienne dont (1% eaux boisson, 6% pour les repas et jardin, 24% lavages de la maison, 39 % hygiènes, 30% toilettes)
    • Une chasse d’eau utilise entre 6 et 12 litres est utilisée quatre fois par jour, pour une seule personne. Pour une consommation entre 8700 et 17000l par an et par personne, juste pour les toilettes. 
    • 1 m³ d’eau = 3,92€ ce qui fait une économie de 35€ a 67,15€/ ans, mois la litière 30 à 40€/ans 
    • Ce qui fait une économie de 5 à 27 € par an, mais un énorme bénéfice pour l’environnement et la santé.
    Il existe différents types d’eau usée.
    • Eau noire: ce sont les eaux rejetées venant des toilettes est souillé par les excréments, urine et eau de maison.
    • Eau savonneuse=Eau grise: ce sont les eau rejetées, venant des endroits de lavage. 
    • Eau grasse: ce sont des eaux pollué par les hydrocarbures.
    • Eau de vannes = Eau marron: ce sont les eaux, avec les excréments. 
    • Eau jaune: ce sont les eaux, avec urine 
    Économie en eau 

    Il existe de nombreuses manières d’économiser l’eau, mais avant il serait plus pratique et économique de se créer des stocks d’eau de pluie pour pallier à nos dépenses (nettoyage, évacuation, jardin.)…

    Toilette 

    • Utiliser une chasse à deux débits pour une économie de 45 à 60 %.
    • Utiliser une chasse à économie d’eau 3 à 6l. (ancien 16l) 
    • Utiliser un objet pour le placer dans la réserve d’eau des toilettes.
    • Utiliser Eco plaquette pour réduire les litres dans la réserve d’eau.
    • Toilette sèche 
    • Réutiliser l’eau des lavabos ou douche pour les toilettes.

    Salle de bain 

    • Pommeau à économie d’eau (Mousser) 40 à 60 % d’économie.
    • Utiliser les douches avec un circuit d’eau a l’infini.

    Cuisine

    • Mètre un mitigeur à économie d’eau 

    Jardin 

    • Mètre des systèmes de goute à goute, qui remplisse des jarres enterrées 
    • Mètre des réserves d’eau pour récupérer l’eau de pluie 
    • Faire du paillage dans sont potager 

    Les filières d’épuration

    Il existe deux principales filières d’épuration des eaux usées la première est physico-chimique, qui regroupe les stations traditionnelles, industrielles, agroalimentaires…, elles sont pour la plupart traitées avec des produits chimiques, filtres divers et ont un prix de travaux et d’entretien élevé)

    La seconde est une filière biologique, qui regroupe deux filières, une collective et l’autre non collective, les deux filières sont basées sur l’assainissement renouvelable, qui prend en compte les enjeux de la biodiversité, l’aspect écopaysager, la pollution de l’eau, de l’air, des sols et la remise aux normes du cycle naturel de la vie.

    Filière physico-chimique

    Ce sont des filières d’épuration chimique, qui collecte et traite les déchets d’une collectivité, usine ou entreprise.

    • Station d’épuration des eaux usées 
    • Station d’épuration des eaux usées industriel (chimique et pétrochimique)
    • Station d’épuration des eaux usés agro-alimentaire 
    • Station d’épuration des eaux usés agricole 
    • Station d’épuration des eaux usées avec traces de produits pharmaceutiques et cosmétiques
    • Processeur Omni

    Filière d’assainissement biologique 

    Les filières d’assainissement biologiques sont classées en deux filières, une collective et l’autre non collective (utilisé pour moins de 20 personnes), les deux filières sont basées sur l’assainissement renouvelable, qui prend en compte les enjeux de la biodiversité, l’aspect écopaysager, la pollution de l’eau, de l’air, des sols et la remise aux normes du cycle naturel de la vie.

    Filière d’assainissement biologique à gestion non-collective (ANC)
    Filière traditionnelle
    • Fausse sceptique, fausse toute eau ou installation d’égouts sur place (traitement primaire)
    • Puisard ou puis de trempage 
    • Champs de drainage ou d’infiltration sceptique (traitement secondaire)
    • Cavité de dispersion (traitement secondaire)
    • Système de réservoir Imhoff (traitement primaire)
    Filière agrée 
    • Mini station d’épuration (traitement primaire)
    • Filtre compact 
    • Pédo-épuration ou géo épuration 
    • Phyto-épuration ou filtration par les plantes 
    • Système Traiselect
    • Toilette a compost (traitement primaire)
    • Composteur individuel
    • Toilette a séparation 
    • Toilette à séparation et assèchement 
    • Latrine à fosse
    Filière d’assainissement écologique à gestion collective (Eco-San)
    • Centre d’imprégnation (traitement primaire)
    • Plateformes de compostage ou compostage industriel (traitement primaire)
    • Systèmes de lit bactériens (traitement primaire)
    • Systèmes de boue active (traitement secondaire)
    • Zone humide artificielle, lagunage et marais artificiel ou filtrant (traitement secondaire)
    • Station de phytoépuration 
    • Station de Bio-digestat 
    • Station d’épuration des eaux usées aquacoles 
    • Station d’épuration des eau usées agro-alimentaires 
    • Station d’épuration des eaux usées industrielles 
    • Bassin d’infiltration ou bassin de recharge (sec et en eau)
    • Systèmes Mycoremediation 
    • Station d’épuration par bactérie électroactives 
    • Bassin de détention et de rétention ou Bassin dorage (espaces temporairement inondables)
    • Systèmes bioremédiation
    • Système de bosquets d’épuration 
    • Systèmes de zones tampon boisées 
    • Systèmes lit filtrant ou champs d’épuration 
    • Systèmes de bambouseraies 
    • Systèmes de rhizo-filtration 
    • Photo épuration ??????

    Gestion de l’écoulement et du ruissellement des eaux 

    • Tout a l’égout
    • Stockage, filtrage et drainage 
    • Noue (infiltration et transfert)
    • Fossés 
    • Tranchée (drainantes et d’infiltration)
    • Puits perdu ou d’infiltration 
    • Toiture ( à terrasse de stockage ou végétalisée)
    • revêtement perméable 
    • Pavés a joint filtrant 
    • Revêtement terre et sable
    • Revêtement gravier et résine 
    • Dale sur gazon 
    • Béton poreux 
    • Chaussé drainant 
    • Drain et tuile de drainage 

    Familles de toilette sèche 

    Toilette a compost 

    Technique toilette a compost discontinue
    • Model dissocié (NDLR, TLB, toilette a litière bio maîtrisée)
    Technique toilette a compost continue 
    • Model compact
    • Model compact avec ventilation passive 
    • Model relié 
    • Model relié avec ventilation (lombric)

    Toilette a séparation ( toilette sèche à dérivation d’urine (UDDT)

    Technique toilette a séparation gravitaire 
    • Model compact
    Technique toilette a séparation à la source (stockée)
    • Model compact
    • Model compact avec ventilation
    • Model compact avec ventilation et chauffage (déshydratation)
    Technique toilette a séparation à la source (évacué)
    • Model compact
    Technique toilette a séparation gravitaire 
    • Model relié 
    Technique toilette a séparation à la source (stockée)
    • Model relié 
    Technique toilette a séparation à la source (évacué)
    • Model relié 
    • Model relié avec ventilation (lombric)

    Transformation et réutilisation des matières 

    Les matières fécales ou urinent après ou avant transformation, peuvent avoir de nombreuses utilisations.

    Énergie 

    • La création de chaleur avec le compostage des matières organiques.
    • Récupération de chaleur grâce a sa combustion.
    • La création de gaz dû a la méthanisation des matières dégrader dans un environnement sans oxygènes.
    • Production de larves soldat avec la consommation de ces matières, pour une consommation animale.
    • Production de lombric avec la consommation de ces matières, pour une consommation animale.
    • Utilisation de l’urine pour créer de l’hydrogène, avec une pile à combustible qui réagit a l’échange microbien.

    Engrais

    • Récupération et filtration des eaux grises pour la fabrication d’engrais 
    • Récupération des urines pour la fabrication d’engrais
    • Récupérer les boues des stations dépuration pour l’épandage d’engrais 
    • Récupérer les boues des stations de méthanisation pour l’épandage d’engrais 

    Resources 

    • Il y a la possibilité de récupérer des métaux précieux dans les boues d’épuration 
    • Il est tout à fait possible de mélanger les excréments jusqu’à 20 % dans l’argile pour en faire des briques de construction.

    Médecine 

    • La médecine contemporaine utilise des excréments, pour le traitement de pathologies intestinales à l’aide d’une transplantation fécale 

    Les différent paramètre à prendre en conte

    Emplacement: Le toilette sèche peut s’installer dans tout type de biens et en n’importe quel endroit pour tout type d’occasion.
    Sa facilité d’installation est due ,car il ne doit pas se raccorder ni à l’eau ni à l’évacuation. Il peut donc s’installer en définitive dans les habitations maison, appartement mais aussi en provisoire sur les chantiers, festival ou autre mais il devrait être suivi par des entreprises de réception et nettoyage.
    Le composteur quant à lui devra s’installer pas très loin de l’habitation mais aussi dans un endroit protéger des intempéries et du soleil.
    Température: Il sera important de garder une température constante entre 55 et 65 degrés pour pouvoir éliminer la plupart des pathogènes.
    Il est aussi possible de les irradier avec le soleil et sa température qui détruiront aussi les pathogènes
    Chauffage 
    Certains systèmes disposent d’un chauffage pour accélérer  la décomposition et la dégradation des pathogènes, mais il n’y a pas vraiment d’utilité car même avec un réservoir, on peut atteindre un stock d’une année et au bout de la fin d’année on l’installera dans un compost où la température peut atteindre 80°C. 
    Par contre pour le chauffer sans demander trop d’énergie, il est tout à fait possible de faire passer ses tuyaux d’eau chaude ou son plancher chauffant à côté de la réserve de toilette.
    Luminosité :
    Électricité
    Le toilette en lui-même n’a pas besoin d’électricité, mais il est tout à fait possible d’ajouter des accessoires qui ont besoin d’une énergie.
    Éclairage 
    Il est conseillé d’utiliser des ampoules à économie d’énergie et d’éclairer par le bas pour ne pas voir le papier toilette au fond du trou.
    Alimentation: Pour faire de jolis cacas il est important de respecter une alimentation saine, de faire du sport régulièrement, de faire des exercices de relaxation, de faire des étirement et massage du ventre, d’avoir une bonne position aux toilettes et d’avoir des heures régulières.
    Surtout changer sa façon de se soigner 
    Humidité: Un taux d’humidité élevée et nécessaire, il doit être de 50% à 60% pour un bon développement des micro-organismes.Le procédé se fait grâce au déchet vert qui dégage de l’humidité.
    Le trop plus d’eau va ralentir le processus, qui entrainera de mauvaise odeur.
    Aération: Il est conseillé d’utiliser un petit ventilateur de 10 à 15 ouates surmonté d’une cheminée.
    Ou utiliser une VMC double flux pour récupérer l’énergie calorifique de la chaleur dans le réservoir.
    Oxygènes 
    Ce système est dit en aérobie, cela veut dire qu’il a besoin d’air pour faire vivre les différentes bactéries, pour une dégradation sans problème ni odeur.
    Si le système est mis en anaérobie alors se créera une mauvaise odeur qui sera due à une fermentation et  méthanisation des différents déchets.
    Odeur 
    Normalement le toilette sèche ne dégage pas d’odeur, à condition de bien recouvrir les matières de litières pour éviter leurs oxydations au contact de l’aire.
    Les selles et les urines peuvent prendre une forte odeur, si son alimentation n’est pas équilibrée avec des excès de viande. qui amplifie la mauvaise odeur.
    Il est possible de pallier à ses problèmes en utilisant de nombreuses solutions 
    -Litières avec essences de bois avec une forte odeur 
    -Ajouter des huiles essentielles dans la litière 
    -Ajouter des plantes qui captent les odeurs 
    -Ajouter des plantes qui sentes bon 
    -Ajouter des parfums fait maison
    Lancement: Pour le lancement de son système, il est conseillé de lire la notice d’utilisation du produit. Car il y a des systèmes qui ne demandent pas un démarrage avec de la litière, comme je vais vous l’expliquer.

    Pour la première utilisation placer une dizaine de centimètres de litière dans le fond du réceptacle à matière.
    Ensuite vous pouvez utiliser le toilette comme d’habitude, mais plus besoin de tirer la chasse.
    -Pour la petite commission ajoutée de la litière avant et après chaque passage.
    -Pour la grosse commission, placer une bonne poignée de litière après chaque utilisation.
    Une fois votre réceptacle de matière rempli, il suffit de l’incorporer à votre composteur avec les matières existantes, tout en le recouvrant par la suite de matière carbonée. 
    Respecter le rapport azote/carbone, pour ne pas avoir de mauvaises odeurs, créées par la fermentation anaérobie, mélangées régulièrement le composte.
    Pour finir nettoyer votre saut avec un produit biodégradable et une brosse, puis rincer à l’eau claire.

    Les matières en dégradation dans le composteur pourront être épandues après un compostage de deux ans.

    Dimensionnement:
    Mécanisme pour toilette 
    Il existe des systèmes mécanisés, mais il est préférable de rester dans la simplicité et de faire en sorte d’avoir des produits qui n’ont pas créé d’énergie grise.


    Panneau solaire avec batterie 
    Il est fortement recommandé d’installer des panneaux solaires pour pouvoir pallier sa consommation d’énergie, mais le plus important est d’économiser cette énergie.

    Les réceptacles des matières 

    Pour les sauts utiliser une matière comme le plastique alimentaire ou l’inox qui sera facile à nettoyer et ne tachera pas avec le temps.

    Il est déconseillé d’utiliser du plastique classique car il retient les odeurs et se colore avec le temps il est aussi déconseillé d’utiliser de l’acier galvanisé car il s’oxyde au contact de l’urine. 

    Il est conseillé d’utiliser un saut de hauteur de 40 cm et de diamètre 26, avec un vitrage pas trop important car par la suite il faudra le transporter.

    Pour ceux qui habitent en zones urbains et qui ne disposent pas de composteur, il est tout à fait possible d’utiliser un sac biodégradable qui sera ensuite jeté. pour bio digestat ou centre de compostage ou d’imprégnation????  

    • Seau de 15l 1 à 2 personnes, 3 à 4 jours d’autonomie, 20 à 30 utilisations.
    • Seau de 20l et 25l 3 personnes, 3 à 4 jours d’autonomie, 30 à 40 utilisations. 
    • Seau de 30l 4 personnes, 3 à 4 jours d’autonomie, 40 à 60 utilisations.
    • Réservoir 50 à 500l 4 personnes, 1 mois à 1 an d’autonomie, 80 à 800 utilisations.
    • Lombric compost 5 à 10 ans 

    Si dans votre réservoir vous avez des moucherons commencés par bien recouvrir les matières de litière et si cela persiste introduisez des coléoptères qui sont leur prédateur.

    Continue et discontinue ????

    • Le seau en plastique alimentaire  
    • Le seau en Inox  
    • Réservoir simple 
    • Réservoir double  
    • Réservoir enterré   
    • Réservoir multiple   
    • Réservoir a séparation   
    • Réservoir pour urinaire  

    Litière 

    La litière est une biomasse de cellulose végétale riche en carbone et pauvres en azote qui va permettre d’assécher et neutraliser la percolation et de réduire les odeurs, surtout la réaction enzymatique de l’urine, ce qui évite que l’urine azotée dose ne transforme en urine ammoniacale appelée phénomène d’uréasée (odeur d’ammoniac).

    Le rapport carbone azote et le mème que celui du composte 1/3 Azote et 2/3 carbones .

    Quelque chiffre 

    Il est dit d’utiliser une poignée ou une louche par utilisation ce qui équivaut à 0,3 à 0,5 l de litière.

    Une Chasse d’eau de 10l équivalent à 0,0392€

    1. 100 utilisations équivalent à 3,92€ en eau 
    2. 100 utilisations équivalent à 2 à 3€ de litière 

    Il est conseillé de faire un mélange de toutes les litières avec un maximum d’un tiers de matière agglomérant (sciure). Les grosses matières vont permettre d’aérer et les poussières de capter l’humidité.

    Garder vos matières a l’abri des insectes et de l’humidité 

    Les différentes litières 

    Essences de bois de feuillue, résineux et fruitier (pin, d’aulne, douglas, chaine, châtaignée, pin maritime, bouleau, sapin, if commun)

    • Broya: branche, branchage, tiges… (broyé)
    • Copeaux 
    • Sciure (en grosse quantité agglomérée et créée de l’anaérobie) 
    • Paille, fibre de coco, balle de lin , foin (litière de fond) 
    • Farine de pépin de raisin: absorbent les liquides 
    • Journaux, carton et papier (coupé) 
    • Feuille d’arbre, aiguille de pin, herbe…  (sec)
    • Cendre (en petite quantité) 
    • Déchets agricoles

    Il faudra tout de même penser à éviter d’ajouter des litières avec des traces de produits chimiques (encre, peinture, vernis, colle,…), de la chaux, des essences de bois exotique ou tropical qui auront du mal à se dégrader.

    Pour se procurer de la litière rien de plus simple, il suffit d’aller dans la forêt ou jardin et récupérer les différentes litières de sous-bois ou d’aller voir les entreprises qui travaillent avec des matières qui peuvent servir de litière (menuiserie, scierie, bûcheron, agriculteurs, coopérative agricole, magasin de bricolage, animalerie, site spécialisé, site de seconde main le bon coin)….

    Productivité 

    Nos déjections au jour d’aujourd’hui sont une ressource non négligeable, car elles peuvent créer différentes matières et énergie en quantités importantes. Elles peuvent pallier à différents problèmes économiques, écologique et surtout au niveau de la santé.

    On arrive à produire facilement différents engrais liquide ou solide mais aussi des énergies comme le gaz qui peut être ensuite transformé en électricité.

    La recherche sur cette ressource n’est pas finie et vient à peine de commencer, mais on peut retrouver des piles à combustible avec de l’urine comme acides, de l’urine comme additif durcisseur dans les mélanges de béton, ou des excréments d’animaux herbivores pour créent une sorte de charbon de cuisson en asséchant les bouse et bien plus encore.

    À avoir consommé très rapidement toutes les énergies fossiles aujourd’hui on se retrouve à essayer de créer de l’énergie avec de la merde 

    Accélérateur 

    Il existe plusieurs accélérateurs, mais il est recommandé de ne pas séparer l’urine des excréments pour en rajouter de l’eau sur le compost et dans l’engrais d’urine.

    • Urine
    • Percolat de lombric
    • Farine de pépin de raisin 
    • Tourbe (a évité) (viens Chili, Ukraine (a coté de l’explosion de l’ancienne centrale nucléaire, merci), mais aussi car cette écosystème est très fragile et mets énormément de temps à se régénérer.

    Utilisation

    Réglementation européenne des engrais bio

    Transformation et réutilisation des matières 

    Les matières fécales ou urinent après ou avant transformation, peuvent avoir de nombreuses utilisations.

    Engrais

    Nos déjections (selles et urine) sont de la biomasse animale riche en azote, phosphore, potassium, calcium, micro-organisme. Lorsque ça décomposition est terminée on obtient de l’humus qui peut fixer 50x son poids en eau est qui servira d’enrichir des sols sableux, argileux, calcaires, stériles, malade…

    Avant son amendement sur le sol il est conseillé de le laisser se composter deux ans et ensuite d’attendre au moins 1 mois avant toute récolte. 

    La superficie d’amendement (d’excrément et urine) pour une famille de quatre personnes et au minimum de 1000 m².

    La composition idéale d’une bonne terre 

    1/3 argile, 1/3sable, 1/3 humus

    Excrément 

    L’or brun aussi appeler caca, merde, selle, fèces… est un déchet important évacué par les êtres vivants, 100 à 200g journaliers pour un être humain. Une fois la fin de son compostage (deux ans) cela devient un excellent humus riche en éléments nutritifs azote, phosphore, potassium (NPK)

    Pour son amendement il sera conseillé de l’utiliser en automne et de respecter certaines normes 200 kg/ hectare/ans pour ne pas saturer les sols en complément on peut y rajouter de la cendre, basalte ou lithothamne, pour ensuite recouvrir d’un paillage de  5 à 10cm (paille, BRF, much…) 

    Urines 

    Or jaune est un liquide biologique qui est dans la plus par du temps stérile, il est rejeté en grande quantité par le corps de 1 à 1,5l par personne et par jour et jusqu’à 40 000l dans une vie. 

    Se liquide est riche en nutriments azote, potassium et phosphore (NPK), il est conseillé de l’utiliser d’ensuite ou après 6 mois, car au contact de l’aire l’urine azotée se transforme en urine ammoniacale (nocive), ce que l’on appelle le phénomène d’uréasée (odeur d’ammoniac).

    Pour son amendement il sera conseillé de l’utiliser en hiver et de respecter les normes européennes dépendant d’azote et de le diluer de 10 à 20% selon son utilisation et 170l/ hectare/ans pour ne pas saturér les sols et en complément on peut y rajouter de la cendre, basalte ou lithothamne, pour ensuite recouvrir d’un paillage de  5 à 10cm (paille, BRF, much…).

    Il n’est pas conseillé de séparer l’urine des excréments, car par la suite il sera nécessaire d’ajouter des accélérateurs dans le compost (urine, percolat de lombric…) et de l’eau dans la dilution de l’urine comment engrais.

    Aurin: Engrais à base d’urines concentré.

    Comment le composter 

    Pour les toilettes sèches il est indispensable d’avoir une zone de compostage de 2 à 3 bacs de 1 m². Pour une famille de 4 personnes avec apport de déchets organiques,.

    Le rapport carbone azote et de 1/3 Azote et 2/3 carbones, pour avoir une homogénéité pendant la macération qui durera de deux à trois ans.

    Pour son installation placer le dans un endroit aéré, à l’ombre et à l’abri des intempéries sous un grand arbre par exemple, il est important de le placer en contact avec le sol pour qu’il y est un échange avec la pédofaune. 

    Le lancement se fait en plaçant une litière de 10cm dans le fond pour éviter l’écoulement de lixiviat, ensuite il suffit de placer les déchets organiques avec le bon rapport azote/carbone, en pensant à toujours recouvrir de litière carbone pour éviter les odeur et rongeur. 

    Une fois le premier bac plein placer le dans le second, puis refaire l’opération une fois le premier bac de nouveau rempli placer le dans le troisième. Normalement le deuxième bac devrait être décomposé, mais si cela n’est pas le cas, placer le bac trois dans les deux en bien mélanger les matières.

    Après les deux ans de macération, épandre les matières et si besoin ajouté des compléments comme le basalte, lithothamne ou cendre pour ensuite les recouvrir d’un paillage de 10cm.

    Il est très important d’utiliser des gants ou de se nettoyer les maints, le matériel et les ustensile après avoir composté les matières. 

    Composte de toilette

    Comment tester ça terre (autre dossier Plantes)

    La qualité nutritionnelle des différents substrats (autre dossier Plantes)

    Les besoins fondamentaux pour les plantes (autre dossier Engrais naturel)

    comment se procurer le produit

    Je pense, que le plus intéressant est en corps de le fabriquer par ses propres moyens. On peut le fabriquer de différentes façons avec des planches de récupération, des palettes, bois etc. (voir tuto youtube, google ou autre )

    Quoi faire aux jardins pendant les différentes saisons??? (autre dossier Plantes)

  • Toilettes sèches: Les différents organismes et maladie présente

    Les différents organismes les plus présents

    Il existe des milliers d’organismes que ce soit dans nos excréments ou bien dans sa décomposition dans un composteur, mais les urines quant à elles sont stériles.

    Urine

    • Stérile (si la personne est en bonne santé)

    Excrément

    • Micro-organisme: Microbiote intestinal, virus, germes, bactérie,
    • Macro-organisme: parasite, vers 

    Composte

    micro-organisme

    Les champignons: il existe plusieurs types de champignons de la taille d’un micron à quelque millimètre. Ils sont actifs à une température inférieure à 50°, mais peuvent résister à des conditions plus sèches.

    Les bactéries: il existe plusieurs types de bactéries de la taille d’un micron. Elles sont en activité tout au long du compostage en particulier en haute température où elle se multiplie rapidement.

    Dans une atmosphère sans oxygène (anaérobie) ces bactéries peuvent créer du gaz (CO2)

    Les actinomycètes: ce sont des bactéries filamenteuses de quelque micron, qui sont présentes dans la 3ème et 4 étapes, ils s’ alimentent des structures plus résistantes.

    On retrouve également des algues, des virus, des protozoaires,…

    macro-organisme

    Les vers de compost: Ce sont des vers de surface qui se nourrisse de matière organique en voie de décomposition, de végétaux et d’excréments d’animaux herbivores.

    D’une taille relativement petite entre 5 et 10 cm, ils sont extrêmement voraces et peuvent ingurgiter jusqu’à leurs poids par jour, c’est pour cela qu’ils sont cultivés dans les lombrics culture, avec des conditions favorables ils se reproduisent très rapidement un individu peut pondre de 40 à 110 cocons par an. Il est aussi hermaphrodite et ces cocons résiste à la sécheresse pour pérenniser l’espèce.

    Il existe de nombreux autres micros organismes qui vivent dans le compost comme des collemboles, des acariens, des cloportes, des coléoptères, des mille-pattes, des gastéropodes, des myriapodes, des mouches soldats, moucheron, mouche…

    Symptôme et maladie 

    (Article les différentes fiches maladie)

    Avec le toilette sèche et son système de compostage, ne développe peu de risques de pathogènes, car ils sont détruits de 95 à 99,9 % (virus, bactérie…). Après épandage il y a très peu de pathogènes dans la terre, et dans les fruits qui poussent ils sont inexistants.

    Les différents pathogènes se développe dans l’eau et demande un gros investissement pour les détruire, tandis qu’ au contact de l’air elle se détruise plus rapidement.

    Avec une filière des eaux inexistant ou mauvaise il y a un gros risque de développement de pathogène et maladies très graves.

    Les différentes maladies qui se propagent dans l’eau: (choléra, salmonelles dysenterie, hépatite a, typhoïde, poliomyélite, diarrhée, retard de croissance, coliformes parasitoses intestinales, schistosomiase, trachome, parasites intestinaux, larves de parasites intestinaux, oeuf de parasites intestinaux …) 

    Attention à ce qui on des allergies, car certaines essences de bois ou lombric peuvent les déclencher

    Quelque chiffre de l’OMS (organisme mondial de la santé) 

    • Une personne sur trois, dans le monde n’a pas accès à l’eau courante.
    • 2 milliards de personnes dans le monde ne disposent, ni de toilette, ni de latrine.
    • Plus de 673 millions défèquent dans la nature
    • 10 % de la population mondiale, mange des aliments provenant de cultures irriguées avec des eau noirs, non filtrées et souvent porteuses de maladie grave.
    • 90 % des pays en voie de développement, déversent leurs eau usé non traitée dans le lac, rivière, mer, ruisseau etc. 
    • Plus de 1,5 million d’enfants meurent chaque année dans le monde à cause de maladies infectieuses, dû à la consommation d’eau insalubre.
    • Plus de 432 000 morts chaque année à cause de diarrhée particulièrement dans les pays pauvres
    • Avec une épuration efficace des eaux, le nombre de morts dus à la diarrhée pour réduire de moitié en cinq ans.
    • L’OMS a fait un calcul, et on a déduit que pour un investissement dans l’assainissement de 1$, on obtient un retour 5,50$ d’économie sur les dépenses de la santé. Avec une augmentation de la productivité, la diminution de maladie et de décès.

    Le caca ça couleur et texture 

    Un individu moyen passe 2500 fois par an aux WC avec un temps entre deux à trois minutes, dans une vie ça équivaut à trois ans.

    Les excréments (caca, matières fécales, sel, déjection, fèces) d’après leur odeur, textures et couleurs, permettant d’être informés sur ça bonne santé et celle de son système digestif.

    Comment se positionner

    https://www.youtube.com/watch?v=ui8w7wEOGnY
    Il est important de bien se positionner pour ne pas bloquer le cheminement des selles  
    La position à 90° bloque le cheminement des selles entre l’intestin et le rectum. Cela peut causer des constipations, hémorroïdes, brûlures de l’intestin etc.
    La position à 35° naturel dans certains pays permet un écoulement sans blocage. 
    Utiliser un marche pied, boite, poubelle, squatty potty,… 

    Se nettoyer le cul

    Il existe de nombreuses façons de se nettoyer le cul, mais il est recommandé d’utiliser des produits biodégradables qui n’émettront aucun impact sur la nature et la biodiversité.

    Une personne en moyenne utilise 120 rouleaux (13 kg) par an.

    • Papier non blanchi et biodégradable 
    • Papier toilette fabrication maison.
    • Papier journal avec des ancres naturelles 
    • Gant lavable avec de l’eau 
    • Lingette humidifiée biodégradable 
    • Douchette ou bouteille 
    • Feuille d’arbre (noisetier, marronnier, grande molène, aster à grande à grandes feuilles colleys forskohlii, epiaire laineuse )

    Les toilettes sèches peuvent tout accepté tant que c’est biodégradable (couche, serviettes, coton, etc.)

    comment se procurer le produit

    Je pense, que le plus intéressant est en cours de le fabriquer par ses propres moyens. On peut le fabriquer de différentes façons avec des planches de récupération, des palettes, du grillage, des cailloux entreposés pour faire un bac etc. (voir tuto youtube, google ou autre )

    Nettoyage et entretien

    Commencer par installer un mode d’emploi dans un endroit visible pour expliquer son utilisation à ceux qui ne connaissent pas ce produit. 

    Nettoyer toutes les semaines la cuvette avec un chiffon ou une éponge et du vinaigre 

    Sortir le seau et nettoyer, s’il y a des copeaux tombés à côté 

    Une fois le réceptacle des matières plein, il vous suffit de le vider dans un composteur et de le mélanger aux matières existant pour ensuite les recouvrir de matière carbone pour éviter les odeurs. (mélanger régulièrement)

    Une fois le saut vide rincer le une première fois avec un jet d’eau pour enlever le plus gros, et jetait le sur le compost.

    Ensuite nettoyer à l’aide d’une brosse et d’un produit biodégradable que vous laisseraient agir quelques minutes sur le saut et jeter le sur le compost.

    Rincer une seconde fois à l’aide de claires et jeter le sur le compost. Puis laissée sécher.

    Une fois sec placer 10 cm de litière dans le fond et replacer votre réceptacle en matière à son endroit.

    Ne pas nettoyer avec une éponge côté vert. 

    Pour le saut de 15 à 30 l il faudra compter un nettoyage en vidage tous les 2 à 8 jours.

    Pour les réservoirs de 50 à 500 l, il faudra compter un nettoyage tous les 1 mois à 1 année.

    Nettoyer le tuileau et le réservoir d’urine tous les 6 mois maximum.

    Lorsque vous nettoyer, êtes en contact avec le compost où c’est matières fécales, il est bien d’utiliser des gants et un masque. Et une foie terminé nettoyer-vous bien les mains.

    Les produits de nettoyage 

    Pour nettoyer le réceptacle des matières tout comme les autres produit ou surfaces de la maison, il faudra utiliser des produits et coresponsable, biodégradable et fabriquer en France.

    • -Savon 
    • -Bicarbonate.
    • -Vinaigre blanc.
    • -Vinaigre d’alcool.
    • 3/4eau et 1/4 vinaigre laissés agir désinfecté et nettoie. 

    Les différents matériel pour nettoyer

    Les fiches produits ménager et entretien

    Quoi faire aux jardins pendant les différentes saisons??? (autre dossier Plantes)

    Comment acheter ou produire soie même

    • Toilettes sèches: Comment acheter ou produire soie même

      Les différentes matières

      • Le projets peut être fabriqué de différentes matières:
      • Plastique: Il faudra qu’il soit issu du recyclage (voir ce qu’il y avait avant), du bioplastique ou plastique alimentaire.
      • En bois: Le bois est un bon matériau, car il va isoler et réguler l’humidité. Il faudra qu’il soit de classe 3 dite imputrescible ( cèdre, pin, mélaise, douglas, chêne, châtaignier acacia) de forêt Française Eco-gérer ou de récupération (faire attention qu’il ne soie pas traitée ou recomposer) opter pour du bois brut.

      Voir article « Comprendre les bases » au niveau du titre Impact

      • Palette les bons symboles de traitement: HT, KD,DB
      • Palette les mauvais symboles de traitement: CPI, MB,
      • Métal: Pour le récipient métallique prendre de l’acier (inoxydable ou galvanisé)car les autres auront tendance à rouiller.
      • Isolation: pas important

      Les logos éthiques (autre dossier)

      Il existe de nombreux logos permettant de différencier la provenance, la matière, son recyclage et bien d’autres choses

      Les différents projets et comment les faire

      Toilette 

      44x44x(40 ou 45)

      Cabine 

      80x120x245 

      Privilégier le bois venant de forêt gérée durablement, mais aussi les chutes de bois venant des déchets des menuiseries.

      Pour la protection il est conseillé d’utiliser des peintures ou de Lazure et éco-responsable ou fait maison.

      Chaque objet seras dans une pages avec toutes les info dessous
      • -Nom
      • -Photo 
      • -Difficulté: 
      • -Prix: 
      • -Durabilité: 
      • -Qualité (Les meilleur produit): 
      • -Aspect: 
      • -Point positif : 
      • -Explication: 
      • -Fourniture: 
      • -Accessoire: 
      • -Préparation étape par étape avec photo:  
      • -Plans/ schémas: 
      • -Vidéo tuto: 

      Façon 1

      • Bloquer l’arriver d’eau et l’évacuation 
      • Toilette économie d’eau 
      • Toilette ordinaire a eau
      • Toilette ordinaire a réutilisation d’eau 
      • Toilette Japonais 
      • Hurinoire 
      • Urinette pour femme ou appareil de miction pour femme 
      • Cuvette simple 
      • Toilette sèche pour enfant 
      • Toilette sèche jetable 
      • Toilette sèche transportable    
      • Toilette sèche simple intérieur    
      • Toilette sèche DIY    
      • Le WC Belge (avec le fusil pour tirer la chasse)  
      • Toilette sèche avec  réservoir de granulat     
      • Toilette a composte avec litière mécanique  
      • Toilette a composte reliée 
      • Toilette a composte incliner 
      • Toilette a composte avec tambour   
      • Toilette a séparation des urinoirs
      • Toilette a séparation avec aération 
      • Toilette a déshydratation 
      • Toilette a séparation incliner 
      • Toilette sèche extérieur 
      • Toilette sèche solaire    
      • Toilette sèche a double chambre (thunderbox) 
      • Toilette sèche avec cabane     
      • Toilette sèche, aération et cabane    
      • Toilette publique   
      • Cabane mobile ou cathy cabine  
      • Toilette mobille  
      • Toilette sèche Fossa alterna 
      • Toilette pour véhicule de voyage 
      • Toilette a séparation lombric-composte   
      • Toilette par incinération ou combustion  (pas trop intéressant)
      • Toilette sèche pour animaux d’élevage 
      • Toilette sèche pour animaux de compagnie    
      • Toilette pour crées du méthane

      Le point achat

      Conseille d’achat 

      Privilégier tout d’abord les fabricants français, qui espérons-le sur ce genre de produit respecter un cahier des charges responsables de la pollution engendrait.

      Ensuite le bois doit venir de forêts gérer durablement et non des bois exotiques qui créent de la déforestation au brésil, Costa rica …. Il est important que toutes les pratiques ou travaux liés de loin ou de prés à la nature doivent respecter un cahier des charges bien stricte à cause des négligences des travaux passés. (merci les vieux) 

      Il est important aussi qu’il n’utilise pas de produits toxiques pour protéger le bois, mais des peintures ou lazure et écoresponsable.

      Et pour les entrants de matière carbonée pensée à ce qu’il n’y ait pas de produits chimiques imprégnés dessus. Car ces dernières avec les matières organiques vont finir par nourrir le sol et vous ensuite.

      Prendre le produit avec le moins de superflus et évitait toujours plus de pollution 

      Les accessoires et comment les réalisés

      • Seau a matière carbone  et cuillère  ou louche 
      • Poubelle
      • Lunette et couvercle abattables 
      • Bavette  
      • Bavette (acier inoxydable ou plastique alimentaire )Permet assurer une bonne étanchéité de 6 à 15 cm 
      • squatty potty  
      • Évier  
      • Pour gel hydro-alcoolique 
      • Pour papier sèche main 
      • Miroir
      • Porte manteau
      • Auvent 
      • Isolation du box de récupération
      • Ventilateur 
      • Tuyaux, Canalisation
      • Chapeau de cheminer 
      • Joint 
      • Réacteur de nitrification et distillation 
      • Filet de récupération des déchets des eaux pluviales  
      • Charnière 
      • Vis/clou inox 
      • Lito ou équerre 
      • Verrou et charnière et poignet 

      Les différents matériels et comment les fabriquer 

      • Fabrique son papier toilette 
      • Machine à broyer manuel
      • Le hache paille 
      • Machine à broyer le papier 
      • Machine à broyer le bois 

      1 Matériel à main de jardinier

      1 Aérateur ou tige

      1 Fourche, râteaux

      1 Tamis manuel ou mécaniser

      • Usine a engrais.
      • Sécateur, cisailles
      • brouette.
      • Visseuse.
      • Scie sauteuse.
      • Scie circulaire.
      • Souffleur, aspirateur a feuille, broyeur
      • Ramasse feuille
      • Machine pour retourner le composte
      • Mélangeur

      1 Sac de déchet vert

      1 Fruits du dragon

      • Embout de visseuse.
      • Tournevis universelle et embout.
      • Poubelle à composte

    Achat pièces détacher du produit

    Retrouvez les nombreuses pièces détachées, pour bien prendre en main le produit.

    Retrouvez tous nos différents commerces

    Créer du contenu avec nous

    Retrouvez-nous sur les réseaux

    Ne manquait plus rien

    Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir tous les contenus en avant-première !

    Et surtout n’oubliez pas de nous rejoindre sur nos différents réseaux