Le rôle du molybdène (Mo) : Le molybdène est disponible pour les plantes sous forme d’anion molybdate (MoO24-), nécessite un faible besoin et est assimilé par les racines. Il joue un rôle important dans l’assimilation de l’azote en activant des enzymes qui aident à la production de protéines. Le molybdène entre également dans la composition d’enzymes impliquées dans la réduction des nitrates dans les feuilles et dans la transformation du fer et du phosphore. La concentration optimale de molybdène dans les tissus secs se situe entre 0,1mg/kg. 

L’influence du Ph sur l’assimilation des éléments : L’assimilation de molybdène peut être affectée par le pH du sol. Le molybdène va t’être à 100 % assimilable par la plante avec un pH de 7.

Carence en molybdène :

  • Les symptômes : Une carence en molybdène est rare, mais peut être observée sur des plantes cultivées dans des sols acides (tourbe). Elle peut être causée par la présence de sulfate dans le sol qui peut entrer en compétition avec les racines pour l’absorption du molybdène. Les symptômes comprennent une diminution de la croissance, de la photosynthèse, des feuilles plus vert clair et une incurvation sur les jeunes feuilles. 
  • Comment y remédier : Pour remédier à la carence, il est recommandé de relever le pH à 6,7.

Excès en molybdène :

  • Les symptômes :
  • Comment y remédier : L’excès en molybdène n’a pas été suffisamment étudié pour déterminer les symptômes exacts et les moyens de remédier à ce problème. Il est important de maintenir des niveaux de molybdène appropriés pour une croissance saine des plantes.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *