En bref !

Le compostage est un système qui a fait son apparition dans les années 1905 par l’agronome Sir Albert Howard. Ces un procédés efficaces pour revaloriser nos déchets biodégradables en engrais naturel et gratuit, tout ça grâce a des macro et micro-organisme qui décompose les déchets en humus fertile.

Identité

  • Le composteur peut se trouver sous différentes formes en tas ou en caisse, il est de différents matériaux souvent en plastique, il peut convenir de le créer en bois ou en grillage. Son poids varie selon les models entre 10kg et 50kg.
  • Se procéder consiste a revaloriser nos déchets biodégradable (non valorisé) en les recyclant, grasse à la décomposition des déchets et au travail des micro et macro-organisme qui produise un engrais de qualité.
  • Le compostage existe depuis toujours, mais cela fait 100 ans qu’il nous sert pour nos déchets verts quotidiens dans un cadre contrôlé et avec des nouvelles applications comme la création énergie (Gaz ou chaleur). 

Impact

De nos jours en France un habitant produit 590kg de déchets par an dont 32% de matières organiques, 22% de cartons et papiers et 46% de plastique, verre et autres matériaux.

Il ne faut pas perdre de vue de trier ces déchets, mais le premier point à voir, et de changer notre façon de consommer, d’une part avec les emballages et les produit ménager nocif pour la planète. 

Acheter des produits de qualité et fabrique dans les alentours de sa consommation.

Se procéder pourrait réduire nos déchets de plus de 250kg par an et par personne, en déchet biodégradable, réduirai les coût économique et de pollution due à la manutention, l’incinération ou l’enfouissement des déchets et évitait d’alimenter les nuisibles et la macération des déchets qui crée du méthane non contrôlé dans les décharges.

Grâce a cette petite action régulière qui demande peu d’efforts et d’énergie, on pourrait revaloriser une grande partie des déchets qui augmente constamment dans notre société actuelle. Ce processus va pouvoir accélérer la décomposition des déchets et les revaloriser en leur donnant une nouvelle vie et qui serviront d’engrais naturel et gratuit, tout en respectant et en reproduisant le cycle naturel des matières organiques.

Utiliser du bois de forêt, géré durablement (FSC) et non des bois exotiques qui crée de la déforestation au brésil, Costa-Rica, Congo,Indonésie…. Il est important que toutes les pratiques ou travaux liés de loin ou de prés à la nature doivent respecter un cahier des charges bien stricte à cause des négligences des travaux passés.

La création d’accessoires et de litières va permettre de recycler directement les chutes de bois ou de sciure, au lieu de les envoyer dans des zones de recyclage où il y aura une consommation superflue d’énergie.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *