Habitats

L’hérisson a pour habitude de vivre en campagne ou en lisières de forêt, bois mais avec l’urbanisation on le retrouve aussi dans les parcs, jardin, potager.

À la fin de l’automne, il va commencer à chercher ou à fabriquer un abri pour pouvoir y passer l’hiver et hiberner sans risque. Pour cela il va se servir de branches de feuilles de mousse etc pour créer son nid.

Habitat-naturel-abri-pour-hérissons-biologie-environement-protection-biodivercité

En été il va avoir plusieurs abris mais celui ci  seras très rustique par rapport à son abri pour l’hiver. Mais celui-ci sera toujours à côté de son terrain de chasse.

Dans sont jardin

dans-son-jardin-habitat-abri-pour-hérissons-biologie-environement-protection-biodivercité

Pour pouvoir accueillir un hérisson dans son jardin il va falloir un minimum aménager son jardin, premièrement plusieurs passages dans la clôture de 12/12 cm. La méthode Permaculture est une très bonne alternative pour pouvoir accueillir la biodiversité dans l’hérisson dans son jardin, car cette méthode implique une grande quantité d’insectes et de plantes.

L’aménagement se fera en plantant des haie, arbustes, buisson et en plaçant des tas de bois, Pierre, feuille et un ou plusieurs abris a l’abris du vend et du soleil.

Attention piscine, bassin, point d’eau car il peuvent s’y noyer (mètre une planche pour qu’il s’y agrippe et sorte)

Donner un peut d’eau et de nourriture en temps de sécheresse ou diette.

Attention au piège du jardin (filet, tissus, piscine, bassin, plastique, trou, caniveau …)

Attention lorsque que vous bouger, bruler ou aspirer les tas des bois, branche, feuille, pierre ou composte

Les pesticides, insecticide, anti limace, poisson, piège a rat  etc. sont à prescrire. Si vous voulez utiliser ce genre de produit il faudra vous tourner vers des produits plus naturel créer avec des plantes.

Hibernation

L’hérisson va commencer son hibernation de septembre à octobre dès que les températures vont se refroidir (10°c) et la luminosité diminue, l’hérisson va passer dans une phase de léthargie. Il va hiberner de quatre à six mois en se réveillant brièvement pour uriner (mais s’il n’a pas fait assez de réserves de graisses (graisse blanche, brune) cela peut lui être fatale)

Pendant l’hibernation l’hérisson diminue son rythme cardiaque et sa respiration, mais aussi sa température corporelle. Cela lui permet de pouvoir passer l’hiver sans consommer beaucoup de calories.

De mars à avril l’hérisson sors de sa phase d’hibernation, il va commencer directement par s’alimenter car il a perdu plus d’un tiers de son poids pendant l’hiver.

Il ne faut  pas déranger un hérisson dans son nid surtout en hiver ou une femelle avec ses petits car cela peut leur être fatal.

Si par mégarde vous détruisez un nid refermer le, et y l’essaie de la nourriture pour chat à côté, pour qu’il reprenne des forces due au stresse.

Comportement

L’hérisson a un comportement plutôt solitaire à part lors de la saison de reproduction ou il va chercher un partenaire pour pouvoir se reproduire.

Animal crépusculaire est craintif il se déplace majoritairement lors de la tombée de la nuit et en début de mâtiner quant il fait encore nuit.

Il se déplace sur plusieurs kilomètres grimpe des obstacles ou poses des cours d’eau la nuit pour pouvoir trouver sa nourriture. Là il sera facile à retrouver car il fait énormément de bruit en mangeant et cherchant dans les tas de feuilles.

Le jour il a tendance à dormir toute la journée, mais il est possible de le croiser un journée si il s’est fait dérangé dans son nid.

Caractéristique physique

L’hérisson est très facilement reconnaissable avec sa silhouette fait de piquant, son museau allongé et ces 5 doigts équiper de griffe. Il mesure entre 20 et 35 centimètres pour un poids de 600g à 2kg.

Un hérisson peut atteindre l’âge de 10 ans mais en moyenne il ne vit que deux années.

Caractéristique-physique-habitat-abri-pour-hérissons-biologie-environement-protection-biodivercité

Les hérissons possèdes une armure comme système de protection, fait de 6000 et 8000 poile « pique » (en kératine) de 2 a 3 cm chacun, actionner par plusieurs muscle qui se trouve sur sont dos et sont ventre. Une foie les muscle du dos étirer les piquant se dresse et quant il sent les muscle de son ventre il se retrouve en boule de pique (pour cacher les partie les plus fragile)

Il a une vision très peu développé car il ne vit presque pas le jour, mais il a une ouïe et un odorat très accrue pour pouvoir dénicher sa nourriture et entendre le danger.

Comme moyen de communication il va pousser des sons, cris, grandement pour se faire comprendre de ses autres congénères.

Ce petit animal est sensible aux perturbations phonique et aux vibrations alentour.

Reproduction

La saison de reproduction se passe lorsque les deux hérissons ne sont plus en hibernation d’avril à octobre. Cela peut permettre à la femelle de mettre bas à deux reprises dans l’année.

La femelle reste en gestation pendant 5 à 6 semaine pour mètre bat a 4 à 7 petites, une fois qu’elle accouche elle nettoie en léchant ses petits et leur donne à manger, en les allaitent près de six semaines.

Les bébés naissent aveugle, sourd et démunis de pique, après les heures qui suivent leur pique transperce leur peau épaisse.

L’hérissonneau vont commencer à sortir après trois semaines pour apprendre a chasser avec leur mère, une foi atteint 2 à 3 mois les hérisson se débrouille tout seul.

Les jeunes hérissons atteignent leur maturité sexuelle à l’âge de neuf à 11 mois, ils deviennent adultes lors de leur premier printemps.

(Le fait de toucher un bébé animal sauvage, le rendras de se fait condamnez car sa mère ne le reconnaîtra pas).

Alimentation

L’hérisson est omnivore et opportuniste ce qui va lui permettre d’avoir un grand choix d’aliments.

Il a un grand appétit surtout avant l’hiver où il va devoir faire des stocks de gras.

Son alimentation va être composé de limace, escargot, vers de terre, asticot, chenilles, coléoptère, larve d’insecte, sauterelles, mille pâte, pince oreille, cloporte, araignées, guêpe, abeille, papillon, lézards, petit serpent, rongeurs, oiseau, batracien (carpeaux, grenouilles), oeuf…

alimentation-hérisson-habitat-abri-pour-hérissons-biologie-environement-protection-biodivercité

Avec ça il va manger un peu de fruits tomber pomme, poire, prune, des arbres, céréale, cacahouète, graines, noix, baie 

Il mange aussi les déchet en fouillant dans les poubelle, ce qu’il ne va pas être une bonne chose pour lui.

Donner a manger en automne pour qu’il se prépare a hibernation croquette pour chiot ou chat, Mais aussi les reste de nourriture viandes, légumes.

Mètre a disposition un gamelle d’eau (surtout en été et temps sec)

À ne pas donner

Il sera important de ne pas donner n’importe quoi et quand à L’hérisson

  • Pas de chocolat
  • Pas de reste de repas trop gras
  • Pas de produit laitier (lait de vache, yaourt, fromage)
  • Ni de pain (car celas le rend malade voir de le tuer)
  • Vers de farine
  • Éviter les épices
  • Traces de produit toxique (pesticides, herbicides…)
  • Aliment sucrée (gâteau, biscuit, bonbon …)
  • Aliment congelais

Nettoyage

Il sera important de nettoyer régulièrement sa coupe d’eau et sa gamelle de nourriture si il en a une.

À chaque fin d’hiver une fois que l’hibernation est terminé il est important de nettoyer son nid en le désinfectant. (les araignée servent pour désinfecter).

Voir outillage

Brosse; seau; réserve  d’eau; fourche; gants…

Quoi faire aux jardins pendant les différentes saisons??? (autre dossier Plantes)

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *